Salvador Honduras et Nicaragua

Dimanche, 19 Avril 2015 17:30 Alain
Imprimer

Bonjour a tousSalvador
je suis toujours aussi en retard, puisque voici mes aventures au Salvador Honduras et Nicaragua... alors que je suis actuellement en Equateur !
Pour les plus pressés les photos c´est par

D'abord un petit aparté musical : en traversant toute l'amerique centrale, j'ai eu droit a de la Bachata dans tous les villages. Les chanteurs qui revenaient sans cesse étaient Prince Royce ou Romeo Santos. Deux incontournables, notamment avec les chanson Darte un Beso pour le premier et Eres Mia pour le second.
J'arrive donc au Salvador ou après un arrêt a la Maison de la Culture de Auachapan, je file jusqu'à Concepcion de Ataco, petite ville coloniale très calme. Je pourrai goûter mes premières pupusas, sortes de galettes de maïs fourrées excellentes et très bon marché. En repartant je serai impressionné par les habitants des hauteurs qui descendent le bois coupé des montagnes sur des sortes de planches a roulettes géantes... Quatre roulements a billes pour les roues, quelques planches et deux bouts de pneus pour freiner... Un gars a l'avant pour diriger et un a l'arrière pour le contrepoids... et ils descendent a des vitesses vertigineuses.


En chemin je rencontrerais un espagnol a vélo, Javier "Colorado on the road" qui a fait quasiment le même parcours que moi a velo... mais en seulement un an ! il fait en moyenne 120 km par jour et s'arrête après la nuit la ou il peut. Comme quoi il existe différentes façons de voyager a vélo et de faire un tour du monde.... Avec Javier, je m'arrêterai a Santa Tecla, la banlieue de San Salvador ou je serai hebergé par Ever, professeur d'anglais très sympa. ll nous racontera quelques épisodes de la guerre civile  assez horribles, avec des massacres de villages entiers... Javier étant deja reparti, moi je m'arrêterai a l'Université Don Bosco pour faire une petite présentation aux élèves de Français. Puis je descends vers la mer a Libertad et j'enchaîne jusqu a Rosario ou je dormirais dans le commissariat !

salvador-volcanJe suis passé a Usulutla sans m'arrêter chez les pompiers, pourtant connus pour accueillir les cyclistes, et les laisser profiter de leur piscine ! La route est très jolie, longeant un superbe volcan. J arrive déjà a la fin du Salvador mais je ne peux pas partir sans m'arrêter chez José, du réseau Warmshowers, Salvadorien qui a vécu au Québec et qui accueille tous les cyclistes en route vers le sud. Il possede quelques tiendas dont il me fera faire la tournée. Je lui ferai gouter sa première ratatouille ! Il me racontera comment il est parti en tant que réfugié politique pendant la guerre civile puis est revenu il y a dix ans. Il me contera egalement quelques histoires de cyclistes passés chez lui, comme l'histoire excellente de ce couple de brésiliens a vélo qui font de la musique dans les villages pour financer leur voyage : des qu ils n'ont plus de sous, ils s'installent et jouent dans un village. tout ce qu ils gagnent au dessus de 50 dollars ils le donnent a l école ou a la mairie : car ils n ont besoin que de 50 dollars pour vivre une semaine, et recommencer a jouer de nouveau !
Avant de partir, avec Jose nous passerons rapidement dans l'émission Bonjour La Planète de la radio Le Mouv... Je l'aiderai a aller chercher du maïs chez les paysans du coin, et j'en profiterai pour casser l'écran de l'appareil photo...
cigaresJe me dirige ensuite vers le Honduras sous la pluie, et je passerai la frontière tard le soir.  Les gens sont très accueillants, toujours a saluer ! Je décide de monter vers Tegucigalpa et je m'arrête en chemin chez Mario, ancien chauffeur de bus a New york, qui mhébergera pour la nuit avec sa famille.
Tegucigalpa est une ville pleine de contrastes, les faubourgs sont plutot modernes avec les chaines de restaurants américains, et le centre est très ancien, plus authentique et plus vivant. Je m'arrêterai cette fois dans une auberge de jeunesse. Je goûterai les Balleada, sorte de Tortilla géante. Je retrouverai tout de même le père de Isabella, une Hondurienne que j'avais rencontrée en Corée ! Je passerai quelques jours aussi chez Marlon, du réseau couchsurfing, qui travaille pour une entreprise américaine. Il me montrera un très bon film, Tambien la lluvia, très intéressant. Avant de partir je contacterai Thierry, professeur au lycée Français et fan de vélo. il m'invitera a faire une présentation pour les enfants de l'école, qui me poseront plein de questions ! Je continue ensuite mon chemin vers Agua de Oro ou je planterai la tente chez la police !
A Danli ¨je marrêterai sur la route dans une fabrique de cigares : 1200 employés et plus de 100 000 cigares par jour !  Très intéressant. Je m'arrêterai ensuite a El Parais avant de passer la frontière avec le Nicaragua.
Quelques kilometres plus loin, je m'arreterai dans un lieu très intéressant : la coopérative mujeres Solares de Totogalpa. Un groupe de femmes qui se sont organisées en fabriquant des fours solaires pour faire du pain, faire marcher un restaurant et cultiver des produits bio. www.mujeressolares.com
Je continue jusqu'à Esteli ou dans l'auberge de jeunesse je sympathiserai avec un Autrichien et quatre filles espagnoles. Je continue ensuite jusqu'à Jinotega pour découvrir un lieu excellent, la Biosfera. Le lieu a été créee par Suzanne, une Americaine qui vit la depuis des années, ancienne des Marines ! Elle a d'ailleurs des histoires incroyables, notamment sur les dessous du financement des contras, les contre-révolutionnaires au Nicaragua sous l'administration Reagan. Elle a créé un lieu écologique ou elle fait de l'ecoconstruction, des plantations bio. Elle s'etait aussi lancée dans l´embouteillage d'eau de source en Bouteille mais elle a du arreter. Une femme incroyable, autonome et déterminée mais aussi tres drole et sympathique.  La je sympathiserai avec tout un groupe, Chantal de Nouvelle Zelande, Andres du Canada, Nathan et James des Etats-unis et des Javier du Salvador. Et je rencontrerai Mike, un cycliste des Etats-Unis qui voyage avec son Skate-Board sur le porte-bagages ! Je resterai plus d'une semaine a la Biosfera pour desherber, construire des escaliers, cuisiner...
volcan-masayaJe repartirai avec Mike et sur la route nous mangerons du Yuka (Manioc) très bon ! Je quitterai momentanément Mike pour faire un tour a Managua, la capitale, ou je croiserai Adrian, un roumain parlant Francais, car ayant emigré clandestinement au Canada (après avoir pris un bateau au Havre cache dans un container !). Je resterai chez Juan Fernando et Rachel, et je visiterai la capitale, decorée notamment de sculptures en l'honneur de Hugo Chavez du Venezuela !
En repartant je ferai un arrêt pour escalader le volcan Masaya. Tres beau et avec une forte odeur de soufre !. J'y rencontrerai Nicole, une infirmiere suisse venue se dégourdir les jambes, et je sympathiserai avec le gardien du lieu, Joel Antonio, qui me racontera quelques anecdotes que la décence m'interdit de raconter ici.
Je repars ensuite vers Granada, jolie petite ville coloniale ou je retrouverai Elif, une cycliste Turque partie de Miami (son blog en Turc https://nuzerel.wordpress.com/ mais plus Facile de la suivre sur Facebook Elif Uzer).

Elle connaît Mike, car elle avait voyagé avec lui en Amerique Centrale. Nous retrouverons d'ailleurs Mike a Rivas, ou nous nous arrêterons chez les pompiers, et nous déciderons de voyager ensemble ! En Route pour le Costa Rica, je vous raconte ça très vite !

Alain

Mise à jour le Dimanche, 19 Avril 2015 17:59