revv-valence

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Archives Tour du Monde Europe Bulgarie Grèce Turquie


Bulgarie Grèce Turquie


BulgarieLa traversée de la Bulgarie avec Stéphane (vous vous souvenez de mon compagnon de route strasbourgeoıs rencontre en Serbıe) fut assez rapide. La cote de la mer Noire est très jolie la bas avec pas mal de criques. Malheureusement le développement immobilier est assez anarchique en Bulgarie avec pas mal de complexes hôteliers dans les coins sympas...
Bon par contre c est le retour de l alphabet cyrillique... Mais avec les doubles écritures sur les panneaux, on finit par apprendre assez vite à le lire.
Je vous conseille le camping au bord de l eau juste avant Varna : emplacement idéal, accueil sympa, le tout pour 5 euros.
Nous y avons croise Marc Hummel, globe trotter depuis 12 ans, principalement a vélo. En provenance d Ukraine, direction l Egypte, il nous a donne quelques conseils assez pratiques...
En avance sur mon planning, j ai abandonné Stéphane a Burgas (il continue directement vers İstanbul) pour aller faire un petit tour en Grèce. La transition entre l alphabet cyrillique et grec et assez étonnante : a part quelques lettres on a l impression de lire le grec couramment !
Le bivouac en Grèce est en tout cas très facile et les endroits pour planter la tente plutôt jolis. Lors de l un de mes bivouac au milieu de nulle part j ai même eu le droit a un véritable festival d étoiles filantes...
Autres PHOTOS
Le 15 août c est l entrée en Turquie par Ipsala. Bon je ne vais peut être pas vous faire tout le détail de mon
parcours et notamment de l accueil par les différentes personnes croisées sur la route. Car effectivement les Turcs sont très sympas et je ne compte plus les litres de thés que l'on m'a offerts, les kilos de fruits et légumes et les invitations à manger. Avec une petite réserve toutefois : les turcs sont plutot réticents des qu’ il s agit de vous laisser planter la tente surtout dans les campagnes.
Pour les amateurs d archéologie, après avoir pris le ferry à Canakkale j'ai pu admirer de nombreux sites extraordinaires :
turquie
D abord la mythique ville de Troie (spéciale dédicace à Julien...). Malheureusement le site ayant été plus ou moins pillé par ses découvreurs (si j ai bien compris), les plus belles pièces ne sont plus en Turquie. Un peu plus loin, le site de Alexandra Troia est aussi impressionnant, en pleine nature et en accès totalement libre.
Apres un petit stop chez Abdullah et ses quatre filles pour fêter la fin du Ramadan, et après pas mal de montée et de descentes, j arrive sur le site d’Assos (Behramkale) carrément impressionnant. Enfin toujours dans la même région le site de Bergama est aussi ımportant, domıant la ville (mais les télécabines pour monter les touristes me coupent l envie de visiter...). Bon je vous laisse "googliser" les noms pour avoir l historique des sıtes, ce sera plus précis que mes éventuelles explications...
Ayant  prévu initialement de descendre sur Izmir, je décide finalement de m éloigner un peu des zones touristiques pour aller vers le centre par les petites routes. Et la je croise toujours plus de Turcs très sympas et des paysages très beaux (bon avec des cols a 1500 mètres...)
Mention spéciale pour l accueil au petit village de Aksaz . Je suis accueilli dans une sorte de guinguette au bord de la route ou l  on me propose de planter la tente. Puis j ai le droit d aller prendre ma douche a la caserne des pompiers qui m invitent à dıner. Et enfin je suis initié au jeu de Okey (jeu avec des petites tuiles sur lesquelles figurent des sortes de cartes et il faut faire des combinaisons). Bon j ai réussi à terminer dernier ex-æquo avec le capitaine des pompiers...
Après un arrêt aux sources chaudes de Gediz et au hammam local, direction à nouveau les montagnes et le petit village perche de Murat (Muratdagi). Dans la montée en lacets a environ 10% sur des pavés en plein soleil, une petite famille en camionnette me ramasse sans vraiment me laisser le choix pour me monter au village. Et la le lieu est assez incroyable : un petit village perche connu uniquement des turcs qui viennent ici en famille pour pique niquer ou pour passer quelques jours. Une partie de la foret est aménagée en camping totalement libre et les familles viennent y planter leur tente (vous pouvez aussi louer une maison vide pour 3 euros par jour ou une meublée pour 6 euros par jour). Et pour se laver direction le superbe hammam du village (entrée payante pour les visiteurs du village la journée puis accès libre de 18h a minuit). L ambiance est excellente, on sent que c est le lieu de vie du village. A peine arrivé j étais assailli de questions par de nombreux hommes présents et j ai passe plus de temps a expliquer mon périple (en anglais, en allemand et avec les mains) que dans l eau chaude...
bon je vous la fait courte pour mes diverses rencontres en Turquie, quelques épisodes sympas  :
- J ai passé une excellente soirée avec Mehmet et Erdwan deux jeunes forains qui tenaient un salon de the dans un champ lors de la fête pour les 90 ans de la commémoration  d une victoire d Atatürk contre les Grecs (ne me demandez pas le détail)
- J ai été invité au repas de fête de retour de la Mecque des grands-parents d une famille dans un petit village de campagne et je suis reparti avec au moins un kilo de halva.
- En m arrêtant pour essayer d acheter du miel dans une ferme j ai eu le droit donc au repas a genoux sur des tapis et de repartir avec un kilo de miel offert par l apiculteur...
- Invité dans un mariage kurde, j ai appris a danser la farandole traditionnelle de mariage (enfin j ai essayé d apprendre) et j ai eu un peu peur quand ils ont commencé a sortir un pistolet pour tirer en l air (j ai appris plus tard qu’ il y avait un nombre assez important d accidents chaque année lors des mariages en Turquie...)
- J ai passe une excellente soirée avec des ouvriers kurdes dans une station service en construction : cuisine puis invitation au repas traditionnel (tout le monde mange dans le même plat pas de couverts ni d assiette on se sert avec un morceau de pain) puıs discussion sur la question des kurdes en Turquie et pour finir films turcs des années 70 (kitchissime):
Enfin j en passe...
Et donc comme vous le savez je suis à Ankara, accueilli par un petit couple super sympa : Deniz et Banu. Pour ceux qui ont suivi je les avais rencontrés en Slovaquie. Ils sont extrêmement gentils et accueillant. Ils ont monté leur petite association de sportifs entre amis avec au programme escalade canyoning vélo etc. SI vous voulez les voir en action : www.rocklizards.com.
Ils ont aussi 3 chats qui m ont aussitôt adopté... (dont une race appelée le "chat d Ankara" qui est devenu en France le chat Angora et qui, envoyé aux Etats-Unis par Marie Antoinette, serait a l origine de la race Maine coon).
A Ankara j ai donc pu réceptionner Coco et son velo (qui a un peu souffert du voyage en avion, le velo, pas coco) et faire les formalités pour les visas d İnde et d Iran (enfin pour l'Iran on verra dans 15 jours a Erzurum).
Avec Coco nous préparons pour nos hôtes de bon petıts plats françaıs et ıls nous ınıtıent a la gastronomıe turque. Une sorte d échange culturel cote cuısıne...
TutquieAvecGurkanEt comme je vous le disais j ai donc fait la connaissance de Gurkan Genc, qui est donc parti le 9 septembre pour son tour du monde a velo.
(Pour mémoire : 7 ans, 7 continents (Arctique et Antarctique compris), sur les 5 principaux continents il veut faire les 5 plus grands déserts et les 5 plus hauts cols... http://www.gurkangenc.com/ et http://www.facebook.com/GurkanGENCpedallaR)
Nous avons donc fait sa soirée de départ (pas facile d être deux Français dans une soirée exclusivement composée de turcs qui se connaissent tous...).
Et nous avons donc fait partie avec Coco du comité de départ qui l a accompagné le dimanche matin ce qui nous a permis de devenir nous aussi des stars a Ankara : interviews et photos par les journalistes venus pour Gurkan, nous avons eu le droit a plusieurs articles dans les principaux journaux d Ankara !!!
La preuve en images :
et
(photos tirées de l version turque du site de nos hôtes http://rocklizards.com/tr/)
Nous sommes également a l honneur dans le magazine de velo turc bisiklethaber :
ils ont mis deux albums photos en ligne du départ de Gurkan et si vous cherchez bien vous verrez deux cyclistes français sur de nombreux cliches...

7 Yıllık Bisikletle Dünya Turu 09.09.2012 – Albüm 1

7 Yıllık Bisikletle Dünya Turu 09.09.2012 – Albüm 2

Petit extrait d une conversation avec Gurkan le jour de son Départ .
"-  Gurkan, je te remercie. Lorsque j ai parlé de mon projet de tour du monde a velo a mes amis en France beaucoup m ont pris pour un fou. Je viens de leur envoyer un mail avec ton projet et maintenant c est toi le fou et je suis redevenu un peu plus "normal"
- Ah Ah Excellent. Nous sommes peut être un peu barrés tous les deux, mais les plus fous ce sont certainement ceux qui restent..."
Bon a priori Coco devrait essayer de faire un bout de route en France avec Gurkan et je vais essayer de le croiser en Amérique du Sud...
En attendant dırectıon la Cappadoce puıs Erzurum avant de passer en İ
Sınon tout de meme un petıt peu de pub : en 6500 kılometres je n aı meme pas eu a reserrer un rayon ou regler le deraılleur de Frıda. Mercı a Fahrrad Manufaktur et Mercı au magasın Carbone Zero a Valence... Bon juste quand meme des crevaısons, je suıs dubıtatıf sur le systeme de protectıon des pneus Schwalbe...
A bientôt pour de nouvelles aventures
Alain
PS . vu que certains ont bien apprécié mes découvertes musicales hongroises, je vous fais partager mes découvertes bulgares : Lors du passage au camping en Bulgarie, un peu de charme a la responsable de la réception m a permis de récupérer quelques morceaux de Pop bulgare a écouter le soir dans la tente.
Bon il y avait un peu de tout mais mes préférées ce sont  :
la chanteuse нети (neti)
surtout les morceaux бижу  (biju) qui me fait bien marrer
et Луната Спи (lunata spi)
J aime bien aussi
мариус (marius) et la chanson тирирам (tirirriram)